Revenir en haut Aller en bas



 
N'oubliez pas de voter pour le forum ICI ! Les jeux de l'été sont de sortit tout comme les bikinis ! Si vous avez des questions, le staff est là pour y répondre, n'hésitez pas ! La partie invité est juste LA !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 1 Juil - 19:28
« Dimanche. Un jour peu commun, pour la plupart des habitants. Ils festoient, en famille, autour d’un bon dîner. Ils s’ennuient fermement devant leur poste de télévision. Ils s’occupent l’esprit, se détendent. Chacun vague à ses occupations, grandes ou petites. C’est un jour étrange, durant la semaine. Il a, à tes yeux, une notion particulière. Comme s’il se dégageait un parfum que tu reconnais systématiquement, sans parvenir à l’identifier. Mais, finalement, cela n’est pas important. Toi aussi, tu as tes rituels. Le même, en boucle, qui revient. Tôt ce matin, tu t’es levée. Tu as pris un bol de céréales au chocolat et tu as mangé, sans envie. Puis, tu t’es réfugiée sous ta douche. Ne supportant pas le silence, tu as mis la sono portative dans la salle de bain, la laissant jouer aléatoirement des musiques remplies de souvenirs ou plus entrainantes. Cela t’indiffère, parfois. D’autres, tu te sens obligée de t’extirper de ton moment de paix pour changer le rythme, ne supportant plus la mélancolie. Cependant, à chaque fois, la même sensation te torture : le vide. Tu ne ressens rien. Et tu le sais : tu es morte, au fond de tes tripes. Les yeux baissés sur ton ventre, tu sais parfaitement d’où cela provient. Alors, tu essaies de remettre ton masque et tu te répètes, inlassablement, que « tout va bien ». C’est faux. Néanmoins, c’est préférable à la sordide vérité.

Finalement, tu sors de chez toi. Tu déposes un paquet cadeau, à l’arrière de ton véhicule, ainsi qu’une rose blanche – achetée la veille au fleuriste du quartier, comme tous les samedis. Ta conduite est lasse et automatique : tu connais ce chemin sinistre par cœur, tant et si bien que t’y rendre ne te bouleverses plus des masses. Tu laisses tes songes vagabonder pendant quelques minutes, jusqu’à ce que tu atteignes ta destination : le cimetière. Tu sors de ta voiture, attrapes la pauvre fleur et marches comme un zombi jusqu’à la tombe de ton fils. Tu t’agenouilles sur le marbre glacé et, fébrilement, tu fermes les yeux pour ne pas pleurer. La rose, entre tes doigts, glisse et se loge sur le tombeau trop petit. Tu frémis et tu te mets à pleurer, en silence. Et, après une bonne heure de tristesse déversée, tu finis par retourner à ton vieux tacot, sans un regard en arrière. « A dimanche prochain », songes-tu, sans élever la voix. Le silence est devenu, au fil des mois, ton meilleur ami. Ton confident. Ta prison.

10h30. C’est l’heure à laquelle tu te retrouves devant l’appartement de Soren, ton cousin. Bien que tu n’aies pas prévenu de ton arrivée, tu espères qu’il sera présent. Tu attrapes alors le petit paquet, contenant des affaires de nouveau-né, et tu te diriges vers la porte d’entrée en toute tranquillité. Tu frappes à la porte et tu patientes quelques instants. Lorsqu’enfin il décide par t’ouvrir.

« Salut S… » lances-tu, enjouée, avant de refermer ta bouche aussi vite que possible. La silhouette n’est clairement pas celle du membre de ta famille. Néanmoins, tu reconnais l’individu qui se trouve devant toi, à ta plus grande surprise. « Oh. Salut, Kiara. Soren n’est pas là ? » C’est maladroit, mais tu ne t’attendais pas à la voir ici. Visiblement, ton cousin avait décidé d’accueillir la mère de son enfant au sein de son modeste appartement – ce qui lui était louable. Ceci dit, Kiara ne pouvait pas s’attendre à moins de méfiance de ta part, puisqu’elle avait disparu pendant plusieurs mois, sans un mot. « Je… j’amène des affaires. Pour Eden. » dis-tu, nerveusement, en montrant le paquet que tu tenais entre tes mains. « Mais je peux repasser plus tard. » t’empresses-tu d’ajouter, peu désireuse de déranger les deux parents dans leur nid. »
Revenir en haut Aller en bas
Ines Teller
Age : 34
Occupation pro/perso : mécanicienne
Ta gueule d'ange : Back in town. || feat. Kiara 1558990525-gracioussomeamethystgemclam-max-1mb
Sous les traits de : Michelle Rodriguez
Messages postés : 46
Inscrit depuis le : 27/05/2019
Jeu 4 Juil - 21:25

Back in town

ft. Inès Teller


« Children make your life important. »
- Depuis quelques jours, c’était une nouvelle vie qui avait commencé pour elle car même si elle préparait l’arrivée de cet enfant depuis des mois déjà, maintenant qu’il était là, les choses étaient bien différentes. Elle essayait tant bien que mal de s’adapter à cette nouvelle vie bien qu’elle faisait les choses instinctivement la plupart du temps mais elle avait toujours peur d’être une mauvaise mère, de faire quelque chose de travers. Elle s’imaginait que toutes les mères étaient passées par là mais elle était tout de même triste que la sienne ne soit pas là pour la soutenir, bien trop occupée par son travail comme à son habitude. Elle espérait que cela passe avec l’âge mais finalement, absolument pas et au contraire, elle avait même l’impression que c’était pire, elle se demandait même comment faisait pour tenir son couple là-dedans. Enfin, pour le moment elle avait d’autres choses qui occupaient bien plus son esprit.

Il était six heures du matin lorsque le petit a commencé à pleurer pour son biberon et qu’elle s’est donc réveillée pour attaquer la journée. Adieu les grasses matinées, d’ailleurs ca se voyait à sa tête fatiguée. Elle qui était toujours au petit soin avec elle-même, elle ressemblait plutôt à une zombie qu’autre chose en ce moment mais elle se consolait en voyant ce petit être adorable qu’elle aimait déjà énormément. Soren avait quitté l’appartement une petite heure plus tard, appelé en urgence par l’un des cobras pour régler une affaire, même un dimanche matin, il n’était pas épargné. Après avoir donné le biberon à Eden, elle s’était occupée de lui donner son bain avant de finalement se recoucher pendant un moment dans le canapé en le gardant avec elle. Elle aurait pu facilement s’endormir pendant de longues heures mais à la place de ca, elle n’avait fait que se reposer les yeux.

Vers dix heures et demie, elle entendit quelqu’un à la porte… Etrange puisqu’elle n’attendait personne mais en même temps, avec la naissance du petit, elle s’attendait à voir tout le monde venir pour le voir ou bien pour lui rapporter des cadeaux. Elle se leva donc en le gardant dans ses bras et découvrit Inès derrière la porte, elle se souvenait très bien d’elle lorsqu’elle était avec Soren puisqu’elle est sa cousine. Elle est d’ailleurs celle qui a perdu son fils et en voyant sa détresse, c’est l’une des raisons pour lesquelles elle était partie pour ne pas vivre la même chose et même si elle était désormais de retour, elle avait toujours cette crainte au fond d’elle. Cette dernière semblait un peu gênée de se retrouver devant Kiara plutôt que Soren. -

Salut Inès, il est parti depuis quelques heures déjà… Il devait régler un truc pour les cobras, enfin tu le connais.

- Difficile de faire partie de ses proches et de ne pas être au courant des activités des cobras d’autant plus qu’Inès était également la meilleure amie de Kole. Elle se décala donc de la porte afin qu’elle puisse entrer, après tout elle était seule et elle avait sûrement envie de voir le petit donc elle pouvait bien l’accueillir en attendant que Soren ne rentre. -

Bien sûr, je t’en prie, entre.

- Elle se doutait que, comme tout le monde, Inès devait certainement se méfier d’elle à cause du fait qu’elle était partie sans aucune explication. Seulement, contrairement aux autres, elle était sûrement la seule qui pourrait parfaitement comprendre ses craintes. Même si elle n’avait pas vraiment envie de parler de cela, si elle voulait des explications, elle allait forcément devoir passer par des mots qui blessent mais elle était persuadée qu’elle pourrait vite comprendre. Peut-être même qu’elle pourrait l’aider avec Eden puisque, elle aussi avait été mère pendant un petit moment. -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

code by ORICYA.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'll never love again
Don't want to feel another touch, don't want to start another fire, don't want to know another kiss. No other name falling off my lips, don't want to give my heart away ▬ to another stranger
Revenir en haut Aller en bas
Kiara Dawson
Age : 25
Occupation pro/perso : Assistante vétérinaire dans un cabinet en plein coeur du centre-ville.
Ta gueule d'ange : Back in town. || feat. Kiara Tumblr_ow5pf87n2V1qjz9w2o3_500
Sous les traits de : Madelaine Petsch
Messages postés : 514
Inscrit depuis le : 15/05/2019
Page 1 sur 1
Sauter vers: