Revenir en haut Aller en bas



 
N'oubliez pas de voter pour le forum ICI ! Les jeux de l'été sont de sortit tout comme les bikinis ! Si vous avez des questions, le staff est là pour y répondre, n'hésitez pas ! La partie invité est juste LA !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

friendship never ends || feat. Kole

 :: LA VILLE D'AMSTERDAM :: QUARTIER DE PIJP :: Les bars & restaurants
Lun 24 Juin - 19:41
« 11h50. C’est à cet instant que tu arrivas au restaurant italien, où tu avais réservé une table pour deux personnes, plus tôt dans la matinée. La veille, ton meilleur ami t’avait contactée brièvement et il souhaitait que vous vous retrouviez en tête-à-tête. Cette idée était loin de te déplaire : tu adorais passer du temps en sa compagnie. De plus, les récents événements devaient le perturber plus qu’il n’osait l’afficher devant les autres. Tu espérais donc que cette sortie puisse lui remonter un peu le moral. Ou, en tous cas, l’aider à y voir les desseins qui se profilaient dans son ombre. Tu n’étais pas dupe : il devait se méfier de beaucoup de personnes, désormais. L’affaire avait pris une sale tournure et les policiers se montraient de plus en plus virulents depuis la perte de l’un des leurs. Les arrestations étaient de plus en plus fréquentes et les plaintes à ce propos ne manquaient guère. Les habitants, eux, se sentaient comme des rats pris au piège. Qui serait la prochaine victime ? Tout le monde se jaugeait dans les ruelles. Les regards suspicieux s’abattaient souvent sur toi, d’ailleurs. Tes origines, sans nul doute, ne facilitaient pas la commodité locale. Bien que tu sois née ici et parfaitement intégrée, tu avais toujours subi les railleries des uns et des autres. Ceci dit, tu ne t’en formalisais plus. Avec le temps, tu t’étais habituée à détonner légèrement. Cependant, tu te sentais terriblement mal à l’aise lorsque les « justiciers » se pensaient en présence d’une tueuse potentielle. Bien que tu demeurais discrète, ils pourraient découvrir tes affiliations au gang des Cobras sans difficulté. Toutefois, rien ne prouvait que l’attaque avait été déclenchée par leurs membres. Pas plus que par ceux des Vipères, justement. Du moins, aucune information officielle n’en parlait. On préférait laisser l’enquête se poursuivre. Néanmoins, tu demeurais également prudente : tu ne désirais pas attirer l’attention sur toi.

« Un thé glacé, s’il vous plaît. »

Tu avais de l’avance et la serveuse, poliment, te suggéra de démarrer l’apéritif plutôt que d’attendre avec la gorge sèche. Elle prit donc bonne note et repartit aussitôt, disparaissant dans les méandres de l’établissement italien. Les bonnes odeurs qui se dégageaient de la cuisine te donnèrent une faim de louve. Ceci dit, tu devais patienter encore un peu. Heureusement, ton meilleur ami ne tarda pas à pointer le bout de son nez. Tu lui fis signe, afin qu’il s’approche de la table, en lui souriant.

« Salut Kole ! Comment vas-tu ? » le questionnas-tu, une fois à ta hauteur, tout en lui faisant la bise.

Il connaissait ce restaurant, tout comme toi. Vous aviez vos petites habitudes, depuis les années. C’était un endroit charmant, bien coté et avec des prix abordables. Il ne tapait pas trop dans l’œil. En somme, tu avais la sensation qu’il était à l’image de votre amitié : simple mais de grande qualité. Sans doute était-ce pour cela que tu aimais tant t’y rendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Ines Teller
Age : 34
Occupation pro/perso : mécanicienne
Ta gueule d'ange : friendship never ends || feat. Kole 1558990525-gracioussomeamethystgemclam-max-1mb
Sous les traits de : Michelle Rodriguez
Messages postés : 46
Inscrit depuis le : 27/05/2019
Lun 24 Juin - 23:45
- Il avait été obligé de prendre des nouvelles de sa meilleure ami qu’il considérait comme une soeur depuis toujours maintenant, Kole avait deux points faibles dans la vie Aby et Inès tout le monde le savait surtout Kale… voilà pourquoi il avait tenue à la faire travailler dans au garage ainsi tout le monde l’avait à l’oeil… Aby ? Elle avait été plus difficile à convaincre alors il lui avait mit des prospects au cul pour sa sécurité.

- Il avait donc appelé Inès pour prendre des nouvelles de celle-ci qui clairement faisait la morte depuis quelques temps autant dire qu’il allait pas ce privé pour lui dire. Mais il savait aussi que la semaine avait été longue et éprouvante pour tout le monde, les flics étaient partout et il interrogeait tout le monde l’un après les autres d’autant plus que sa relation avec Aby était étrange et qu’il ne savait plus comment faire pour mettre les pieds au bon endroit… Puis cette perte lors de cette fusillade était toujours dans les esprits de chacun et le coeur de Kole était toujours lourd.
D’ailleurs il avait été surpris de ne pas pouvoir compter sur le réconfort de sa meilleure amie.

- Comme toujours il était en retard s’était dans ses gênes certainement parce qu’il n’arrivait jamais à l’heure même si il n’avait jamais un grand retard il n’était jamais à l’heure non plus. C’est donc dix bonnes minutes plus tard qu’il arriva au restaurant dont il avait pour habitude de manger avec Inès. Directement il repéra la brunette chose facile étant donné qu’elle était assise à leur table, il s’approcha alors la voyant se lever et il passa ses bras autour d’elle pour venir déposer un baisé sur son front en fermant quelques micro-seconde les yeux. La voir était un véritable bonheur et un bien être intérieur.

<< Salut Babe ! Je suis content de te voir >> dit il alors en ouvrant doucement les yeux déposant un baisé sur le haut de son crâne.

Il recula ensuite la laissant déposer un baisé sur ses joues et il attrapa sa chaise la déplaçant avec facilité et tout en se posant il répondit.

<< Je vais bien, c’est plutôt à toi que je devrais demander ! Je commençais à me demander si Kale t’avais kidnapper ! Heureusement que tu bosse au garage sinon j’aurais même pas de nouvelle de toi ! >> conclut il alors en la regardant mécontent.

_________________
- The sweetness that fascinates and the pleasure that kills. What you call Hell, I call it home.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Kole Keller
Occupation pro/perso : Officiellement patron du garage, officieusement chef des Cobras.
Ta gueule d'ange : friendship never ends || feat. Kole Tumblr_ndif0thP6l1qb9jcko1_250
Sous les traits de : Charlie Hunnam
Messages postés : 381
Inscrit depuis le : 29/04/2019
Mer 26 Juin - 14:46
« L’arrivée de Kole, dans ce restaurant, te ravit. Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis votre dernière conversation. Et même si tu travaillais dans le garage, en tant que mécanicienne, sous son étroite surveillance, tu ne pouvais pas bavasser toute la journée. D’autant que tu avais de nombreuses raisons de rester en retrait, récemment. Depuis le décès du vice-président des Cobras, la tension était palpable dans tous les coins. Ceci dit, tu étais loin de toutes ces considérations, à cet instant précis. Seul comptait Kole, qui arriva à ta hauteur. Tu ne pus t’empêcher de l’enlacer, après qu’il ait déposé un baiser au sommet de ton crâne. Il était comme un frère pour toi, malgré que vos familles respectives étaient chargées d’enfants. Il avait toujours eu cette place spéciale dans ton cœur. Pourtant, il te serait impossible d’imaginer quoique ce soit de plus entre vous deux. Cela avait été clair dès le départ, autant de ton côté que du sien. C’est sans doute cela qui vous liait si fortement : une amitié indéfectible. Vous étiez amis avant même de savoir marcher correctement. « Moi aussi. » répondis-tu, lorsqu’il avoua qu’il était content de te retrouver. C’est vrai que vous vous accordiez de rares moments de répits. Heureusement, tu voyais ce repas en tête-à-tête comme une façon de rattraper le temps perdu. Ceci dit, il ne manqua pas de souligner son mécontentement quant à ta récente « fuite ». Tu étais distante et il le savait. Cependant, il ignorait sans doute les causes de ce revirement de situation. Tu t’adossas alors à ta chaise, le regardant droit dans les yeux. « Je vais bien mais je préfère être discrète, ces temps-ci. Surtout avec les derniers événements… » lanças-tu, comme pour lui rappeler que personne ne demeurait en sécurité. Surtout toi, finalement. Les autres serpents savaient pertinemment que tu étais l’un des points faibles du trentenaire. Ta capture serait une bénédiction pour eux. Et, bien que tu craignais les tortures qu’ils pourraient t’infliger, tu avais surtout peur d’être utilisée dans un échiquier contre Kole et le gang. Tu t’avanças alors légèrement contre la table, te penchant vers lui, afin de lui parler plus doucement. « J’ai été arrêtée déjà trois fois pour vérification de mes papiers. Les flics sont à cran. » avouas-tu, tristement, avant de reculer à nouveau. Ton teint ne t’aidait guère à te fondre dans la masse. Ca et tes affiliations aux Cobras, évidemment. Autrement dit : tu étais sur liste rouge. Tu avais beau adorer ton meilleur ami, tu n’étais pas dupe à ce sujet. En agissant de la sorte, tu sauvais ta peau. Un instinct de préservation assez peu habile, mais qui fonctionnait. « Et puis, je n’ai pas envie de croiser « tu-sais-qui ». Il refuse toujours de signer. » pestas-tu, en croisant les bras, laissant tes yeux se balader sur les autres clients de l’établissement. La serveuse, elle, remarqua que le second invité était présent et ne tarderait pas à prendre la commande de sa boisson apéritive, en attendant que vous choisissiez vos repas respectifs. »
Revenir en haut Aller en bas
Ines Teller
Age : 34
Occupation pro/perso : mécanicienne
Ta gueule d'ange : friendship never ends || feat. Kole 1558990525-gracioussomeamethystgemclam-max-1mb
Sous les traits de : Michelle Rodriguez
Messages postés : 46
Inscrit depuis le : 27/05/2019
Jeu 4 Juil - 22:21
Kole connaît Inès depuis l’âge des couches culottes alors quand celle-ci disparaît il sait parfaitement qu’elle a une bonne raison, mais cela ne lui plait jamais. C’était certainement pour cela qu’il lui avait trouver cette place au garage en tant que mécanicienne c’était pour lui un moyen plus simple de la garder sous les yeux. Heureusement qu’il avait fait en sorte qu’elle est une place au garage autrement il ne pourrait même pas être informer de l’état de santé de sa meilleure amie, protecteur Kole avait toujours eu ce besoin d’avoir les gens important sous ses yeux, déjà étant gamin il avait été ainsi lors de leurs partie de loup et compagnie … c’était un naturel des plus simple chez lui.
Inès était clairement l’une des personnes les plus importante de sa vie alors la voir prendre une distance était dans un sens douloureux pour Kole, alors quand elle précisa qu’elle était elle aussi contente de le voir, il ne peut qu’être content d’entendre ses paroles. Doucement il prit place sur la chaise qui lui était destiné et il regarda la demoiselle face à lui, Inès était une belle femme il l’avait toujours remarquer, mais jamais il ne l’avait regarder autrement qu’une amie, qu’une soeur, qu’une moitié fraternel, le petit côté garçon manqué faisait d’elle une femme unique et spéciale, une oeuvre d’art unique qu’il avait vu briller chaque jours durant des années entières. Quand elle expliqua pourquoi elle se faisait discrète, il comprit directement et s’était tout à son honneur.. il ne pouvait que comprendre ce qu’elle disait et dans le fond cela était sage et préférable << C’est vrai qu’en ce moment ça craint un peu, mais nous sommes en 2019… il existe un truc avec des touches qui te permet d’appeler ton meilleur ami, je commençais à croire qu’il t'était arrivé quelques choses. Heureusement que Soren m’a signalé que tu venais toujours bosser…. comme tu le dis en ce moment les flics son à cran, tout le monde est à cran… alors donne des nouvelles Inès même un petit texto avec écrit un ‘ Ok’. Je suis pas beaucoup au garage ses derniers temps tu as dû le remarquer >> il savait parfaitement de quoi elle parlait quand elle parlait des flics lui même s’était déjà fait interrogé quelques fois et il se doutait que cela n’allait pas être la dernière. Cette fusillade avait laisser un putain de merdier derrière elle, mais son instinct lui disait qu’il n’était pas au bout de ses surprises. Quoi qu’il en soit il comprenait les actions de la demoiselle en face de lui, mais quand elle parla de son mari, Kole soupira doucement ce sujet pouvait être tendu entre eux, il enfonça sa main dans la poche de la veste en cuir ou était gravé son statut et le logo du club et il en sortit un paquet de clope qu’il balança sur la table << Tu sais ce que je pense.... on fout pas un couple en l’aire pour un obstacle >> pour lui le divorce n’était pas une solution et Billy était un membre du club chose qui mettait Kole dans une situation assez délicate il ne prenait donc le partie de personne << Tu devrais peut-être prendre le temps de parler avec lui… voir exactement ce qui en est de vous … Il t’aime toujours je peux comprendre qu’il ne veut pas laisser filer la femme qu’il aime … >> il attrapa une clope et il la cala entre ses lèvres avant de venir l’allumer quand la serveuse arriva Kole commanda une bière avant de la laisser partir et de lâcher<< Les nanas vous êtes tous d’un putain de compliquer que vous faites chier >> elle allait directement comprendre qu’il se passait quelques choses dans la vie de Kole, quelques choses qui concernait une femme.


_________________
- The sweetness that fascinates and the pleasure that kills. What you call Hell, I call it home.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Kole Keller
Occupation pro/perso : Officiellement patron du garage, officieusement chef des Cobras.
Ta gueule d'ange : friendship never ends || feat. Kole Tumblr_ndif0thP6l1qb9jcko1_250
Sous les traits de : Charlie Hunnam
Messages postés : 381
Inscrit depuis le : 29/04/2019
Page 1 sur 1
Sauter vers: